1959

1959

mardi 17 août 2010

Voyage à vélo 2010 : sixième étape, Aubusson d'Auvergne - Usson en Forez (78km)

Départ matinal du gîte des 4 vents (au loin, nous apercevons le Puy de Dôme) vers la vallée de la Dore, où à partir de Courpière, nous emprunterons l'ancienne  Route Nationale de Thiers au Puy en Velay.

J'en profite pour compléter ma collection de vieux panneaux, collection qui défile dans un diaporama en haut de ce blog( et les deux diaporamas, on peut le svoir en grand en cliquant dessus tout simplement !).
L'an passé, lors de mon Tour de France j'avais choisi d'éviter cette route pour me rendre à Ambert puis à Saint Etienne ensuite. Aujourd'hui, nous y sommes et malgré une circulation assez dense, elle est fort agréable. Suivant le cours de la Dore, elle traverse quelques jolis villages.

Comme Olliergues et son marché du samedi matin.

Marché campagnard, entre les vendeurs de myrtilles sauvages et cette petite dame qui vend ses maigres productions, mais je crois que dans sa 4L elle avait un plein panier de girolles !

La gare de Vertolaye, transformée en Gare de l'Utopie(?), propose un cinéma en relief et une exposition présentant la région. Ce petit village abrite aujourd'hui encore une usine pharmaceutique Sanofi Aventis, il faut le noter quand on voit si souvent des ateliers fermés et abandonnés dans la France rurale...
Et à l'heure du déjeuner, nous arrivons à Ambert, ville que j'avais évité l'an passé : y arrivant à la fin d'une étape caniculaire depuis Clermont Ferrand, je n'avais qu'une hâte, gagner le gîte où j'avais réservé une chambre à quelques km de là.
Cette année donc, nous prendrons le temps de nous y attarder ...

Je ne connaissais pas la mairie ronde de cette petite ville auvergnate, classée monument historique, elle est la seule en France de ce type !

Si je n'y ai jamais  participé, je connais la bonne réputation de la Cyclosportive "Les copains" qui se déroule chaque année au début du mois de juillet, je crois.
Par cette chaude journée, nous allons pique-niquer dans le petit parc de la gare...

...Qui est décoré d'un buste de l'écrivain natif du lieu Alexandre Vialatte qui à ma connaissance n'a rien écrit de spécial à propos de vélo mais qui eut d'autres mérites comme de traduire Kafka et de rédiger de délicieuses Chroniques des quatre saisons.
Gare où passe le train touristique du Livradois-Forez qui permet de découvrir comme autrefois la vallée de la Dore. cette gare est par actuellement en cours de  transformation en maison du vélo... Cet après-midi-là, la place de la gare  accueillait une compétition de Moto trial.

Et sous la chaleur d'un vrai après-midi d'été ( enfin  ! ) , nous voilà parti vers Chadernolles où je fis étape l'an passé dans une "petite Hollande" avant de grimper vers le col de Chemintrand que je gravis voici un peu plus d'un an par une fraîche matinée. Ce col m'avait beaucoup plu : il est moins agréable sous le cagnard ! N'est-ce pas Lolo ? Toi qui détestes rouler sous la chaleur, tu as été servie ! 
Mais, cheminant lentement, nous découvrons  que l'accordéoniste Pascal Terrible ! (Enfin, un ! Car j'en connais des "Pascal pas Terribles"...) va animer le bal du village de Baffie...







...Que j'avais déjà  photographié l'année dernière... et j'ai recommencé cette année...
Nous arrivons enfin au col de Chemintrand, 1028m, notre record d'altitude pour l'instant dans ce voyage ! Et à partir de ce samedi 31 juillet et jusqu'à mercredi 4 août, nous ne descendrons guère sous cette altitude.
Et nous voici au terme de notre étape : Usson en Forez, charmant petit village où nous plantons la tente dans le camping municipal après être allé payer notre nuitée au magasin de souvenirs - papeterie car il n' a pas de gardien à ce camping... Je pense que nous aurions pu passer une nuit gratuite au camping d'Usson en Forez mais nous sommes des gens honnêtes...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire