1959

1959

dimanche 22 août 2010

Voyage à vélo 2010 : Dixième étape, Grandrieu - Laguiole (88km)

RETOUR EN PAYS CONNU...
Nous quittons Grandrieu à regret mais sous le soleil...
Et je complète ma collec'...

Nous sommes au pays de la Bête de Gévaudan et, peut-être pour conjurer le mauvais sort (?) les hommes ont semé sur le pays quantité de croix de pierre .
Certaines de ces croix ont été "montées" sur des bornes qui jalonnaient une voie romaine qui traversait ces pays de Margeride et d'Aubrac pour relier Lyon à Toulouse. Voilà plus de 2000 ans, le voyage devait être...   "rigolo"...
A environ 1400m d'altitude, (ici ce col de la baraque des bouviers culmine à 1415m, où il y a une station de ski) nous découvrons des paysages de hauts plateaux.
Terre de pâtures, les bêtes à cornes vont nous tenir compagnie jusqu'à Laguiole.
Après Aumont Aubrac, nous revenons quelques instants vers la "civilisation"...
Avant de repartir vers les paysages de l'Aubrac que j'aime tant...
De Malbouzon où nous faisons une petite pause...
...au ru de Bez que j'avais déjà photographié il y a 24 ans...
Nous avions d'ailleurs affiché un poster comme celui-là à la maison durant plusieurs années.











De Nasbinals (Le chanteur y serait-il devenu boucher ?)...

             
...à Sainte Urcize, avant de prendre la route de Laguiole. C'est sans doute la route que je préfère !
Sortie de Sainte Urcize.
Far west ?
Mais le ciel s'obscurcit.
Certains burons tombent en ruine, hélas...
Alors que d'autres sont bien conservés.
Les bêtes sont magnifiques... et les cloches tintent à nos oreilles !
MEUHHHHH !



Quand nous arrivons à Laguiole, la pluie a commencé à tomber. La température est très fraîche...












... mais il n'y a plus de place à l'hôtel alors nous plantons la tente au camping municipal pour la dernière nuit de notre voyage.




Et puis nous sortons dîner au restaurant "L'Aubrac". Si Laurence choisit un plat typique local : un POUNTI (je ne me trompe pas cette fois et ne fais pas d'erreur d'orthographe, ce n'est pas un Bounty...), j'en fais de même en commandant un aligot qui est préparé à l'entrée du restaurant.
Aligot servi avec la tranche de viande d'Aubrac, bien sûr...
C'est assez physique de préparer l'aligot !














Puis nous remontons au camping dans le froid et l'humidité... humidité qui va se transformer en pluie qui tombera tout au long de la nuit. Heureusement, notre tente est étanche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire