1959

1959

mercredi 18 août 2010

Voyage à vélo 2010 : Huitième étape, Fay sur Lignon - Montpezat sous Bauzon (90km)

Le lendemain au réveil, si le temps est gris, la pluie a cessé. Et pendant que le petit marché du lundi matin s'installe sur la place de Fay sur Lignon, nous décidons, tout en prenant notre petit déjeuner dans la salle à manger du Central hôtel, de faire un détour par Antraigues sur Volane, le village de Jean Ferrat, après être passé au Mont Gerbier de Jonc.

Et très vite nous voici au pays de l'auteur de la Montagne (que j'écoute en ce moment !)...
Et c'est que du bonheur cette montée au Gerbier de Jonc par la :
Alors, assez de bavardages... IMAGES !







Et nous inscrivons un nouveau col à notre palmarès !
Nous sommes sur la route de la fameuse épreuve cyclo "L'Ardéchoise" et je comprends pourquoi elle a temps de succès !

Auto-portrait sur le "toit" de notre voyage : 1417 mètres. Et un petit rappel scolaire: "La Loire prend sa source au Mont Gerbier de Jonc." Mais si j'ai bien compris, on devrait dire "ses sources"...
Et nous commençons une très longue descente...

...vers Lachamp Raphaël tout d'abord (Le plus haut village d'Ardèche au-dessus de 1300m! Il doit mieux valoir avoir des mouffles et une cagoule en hiver...) où nous avons pris un petit casse-croûte assez rustique sous un ciel de plus en plus gris.
...Dans la vallée de la Volane, ensuite...
...Jusqu'à Antraigues où nous faisons halte comme... des centaines de touristes  !
Il paraît que les habitants de  ce village commencent à en avoir marre de ce défilé de badauds, de curieux venant rendre hommage au poète (car c'est quand même de cela qu'il s'agit avant tout, du moins osé-je le penser... Même si je peux comprendre l'habitant de droite d'Antraigues, il doit y en avoir, qui se fait bousculer dans sa quiétude estivale par des hordes de touristes trotsko-bolchéviques lui demandant où se trouve la sépulture du vieux camarade de route du PCF !) Nous n'avons rien demandé à personne : nous avons trouvé la tombe  de Ferrat tout seuls et je n'ai même pas pris de photo... Mais j'ai photographié le mannequin cycliste de cette petite boutique.
Puis nous sommes partis vers le centre du village où le chanteur aimait jouer aux boules, paraît-il.
...devant le bar "La Montagne" où nous avons pris un verre.
Et puis nous avons repris la descente vers Vals les Bains et Aubenas.
Et bien sûr, je n'ai pas pu résister même si je suis persuadé que ce monsieur ne vend pas des produits de m... ( C'est facile, je sais mais j'ai résisté pour ne pas afficher ici le garage Bordel d'Ambert, concessionnaire Peugeot alors que son concurrent de chez Renault se nomme Chanoine...) Après l'hommage à la poésie, l'hommage à la... crotte : j'ai honte...
Avant d'arriver à Aubenas, nous avons tourné à droite pour remonter le cours de l'Ardèche. Si la route est fort encombrée, le paysage est magnifique, ça compense ! Avant de prendre une petite route qui va nous mener à notre camping pour cette nuit :
Mais nous avons failli avoir peur d'être reconduits en Roumanie... Le nomadisme est dangereux de nos jours !

Les deux photos de Ferrat sont extraites du magazine "L'Humanité Dimanche" du 22 juillet, qui nous a inspiré de faire un détour plus grand que prévu en Ardèche grâce au dossier "Cette montagne que chantait Jean Ferrat" (Je ne suis pas sectaire, il m'arrive aussi de lire le "Figaro magazine"... chez le dentiste...)
Le dessin est extrait du "Canard enchaîné" du 18 août... (Ferrat n'aurait sans doute pas apprécié le discours de... crotte de ce gouvernement, et la boucle est bouclée, je suis fatigué, je vais me coucher !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire