1959

1959

jeudi 18 août 2011

Voyage à travers la Bretagne : Troisième étape, Bazouges la Pérouse - Cancale (77km)

Dimanche 7 août, après un copieux petit déjeuner...
... nous quittons le gîte de Taillepieds sous le soleil... ENFIN ! Notre escapade au Mont Saint Michel s'annonce sous les meilleurs auspices... (C'est comme cela qu'on dit ?)
Et c'est ainsi, après des tours et des détours pour éviter la circulation automobile qu'il nous apparaît en fin de matinée !
L'approche est plus simple que nous ne le pensions ...
...même s'il y a déjà beaucoup de visiteurs.

Et une petite photo souvenir !











Et de deux ! 





Profitons-en car d'ici quelques années seules des navettes électriques (sic) (payantes bien sûr...) et les piétons pourront accéder au site. Les voitures devant stationner sur des parkings (payants bien sûr ?) situés  à distance du Mont. Il est bien entendu salutaire de rendre l'insularité à ce site extraordinaire, d'éloigner les voitures... mais les vélos ? Il aurait été super-écolo de prévoir une petite piste pour leur permettre de circuler, non ? 
Cela me fait penser au sort réservé au Puy de Dôme qui bientôt ne devrait plus être accessible aux cyclistes...
Mon mauvais esprit ne peut m'empêcher de penser qu'il y a derrière tout cela des histoires gros sous...
Nous pouvons déposer nos vélos au pied du Mont (gratuitement...) et commencer une visite assez rapide : nous sommes décidément de bien mauvais touristes, plus cyclos que touristes en fait !
Reportage photo : 100, 1000, 10 000, 100 000 fois vues mais bon, j'y étais alors, clic, clac !







Mais ce n'est pas tout ça, il nous faut reprendre la route si nous voulons dormir à Dinan ce soir !
Après un petit pique-nique, nous reprenons donc la route par une véloroute sans doute idéale pour les VTT mais pour nos vélos chargés de bagages, ce n'est pas terrible aussi choisissons-nous d'emprunter la route.
 Chapelle sainte Anne
Il nous faut longer toute la baie du Mont Saint Michel pour nous rendre à Cancale !
 La mer est basse :  les chars à voile sont les rois sur la plage.
 Chaumière bretonne
Il fut un temps où cette région était région de moulins.
Nous traversons une région de culture des moules et des huîtres.
A partir du Vivier sur Mer, la circulation automobile devient très dense.
Mais nous arrivons à ne pas trop craindre pour notre sécurité...
Il nous arrive même de dépasser les voitures coincées dans les bouchons ( Ce soir, moules de bouchon pour tout le monde ?)
Cancale est en vue de l'autre côté de la baie.
Comme nous en approchons, le ciel se couvre... la pluie arrive !
Nous avons juste le temps de mettre les vélos à l'abri puis de nous réfugier dans un bistrot et... le déluge s'abat sur Cancale : BIENVENUE !
Il est près de 18 heures lorsque cela se calme un peu et nous décidons de passer la nuit à Cancale dans cet ancien hôtel.
Et nous trouvons refuge pour la nuit dans une chambre "à l'ancienne", pas de camping à Dinan pour aujourd'hui !




Et nous prenons le temps de faire un peu de tourisme à Cancale...
C'est chouette les vacances de la Toussaint...
Malgré tout, il ne faut pas se laisser abattre...
..et nous nous offrons un délicieux repas au restaurant de la Mère Champlain : encore une bonne adresse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire