1959

1959

mardi 30 août 2011

Quatre-vingt-dix-septième sortie

Après m'être reposé quelques jours et avoir démonté les éclairages qui ne devraient pas me servir dans les mois qui viennent, j'ai repris tranquillement le vélo dimanche pour une petite sortie avec Laurence.
Hier, nous avons parcouru 70 kilomètres dans la grisaille de la Brie (vivement l'été !).
Et aujourd'hui, promenade gastronomique en Champagne ! 
Départ peu avant 10h00 par la coulée verte vers Sézanne.
La moisson est terminée et la paille est entassée dans d'impressionnantes constructions.
La matinée est estivale même si la température est un peu fraîche.
Les villages champenois sont toujours aussi fleuris : ici, Chatillon sur Morin.
Là, Le Meix Saint Epoing (Le nom de ce village m'intrigue toujours autant... il va falloir que je me renseigne !)
Et enfin, nous arrivons à Sézanne...
...Comme les coureurs su Tour 1949 !
Mais eux ne s'étaient certainement pas arrêtés au restaurant de la Croix d'or.


C'est une bonne adresse que nous avons déjà expérimentée.










La table est élégante et le menu alléchant...
Nous commençons par déguster une coupe de ratafia de Champagne...
...pour continuer par une salade de Chaource.
En ce qui concerne la suite, je reste fidèle aux spécialités champenoises en avalant une délicieuse andouillette de Troyes, bien sûr, quand Laurence préfère un magret de canard.
 Enfin pour terminer, si Lolo choisit une crème brûlée...
...je reste résolument en Champagne en dégustant ce sorbet au marc de... Champagne !
Rassasiés, nous reprenons la route pour parcourir les 60 kilomètres qui doivent nous ramener à la maison.
Quittant Sézanne par la longue côte -c'est bon pour la digestion !- qui mène à Broyes, nous arrivons en pleines vendanges !
De petites fourmis s'affairent dans différentes parcelles.
Le ballet est bien réglé, dès qu'une parcelle est terminée, les vendangeurs en gagnent une autre, qui en voiture, qui en autocar comme ici.
Et bientôt nous nous abreuverons de ce délicieux nectar, pas forcément avec modération ! HIC !!!
Nous décidons de rentrer par la vallée du Petit Morin et passons ainsi "sous la Carotte de Mondement.
L'originale église de Talus Saint Prix mérite la photo.
Tandis que les étangs des Forges attirent toujours autant de pêcheurs.
Les fleurs sont toujours et encore au rendez-vous des villages qui ont un petit air de...
...Douce France !
La vue sur Montmirail est toujours aussi belle du sommet de cette côte de Mécringes -classée en 4ème catégorie lors du Tour de France 2010.
Par contre la route est toujours aussi mauvaise dès que nous rentrons en Seine et Marne malgré les "travaux d'entretien des routes" annoncés sur de grands panneaux. 
Je devrais peut-être cesser de payer mes impôts locaux dans ce département ?
Il me faut finir en présentant les panneaux qui compléteront ma collection aujourd'hui :





Sézanne, ancienne Nationale 4.














Monument historique...














 Poteau Michelin à Sézanne.


























 Vieille plaque en mauvais état...




Boissy le Repos.
















Et une photo d'arbres pour finir !
Les arbres de la côte de Mondement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire