1959

1959

lundi 27 juin 2011

Soixante-quatorzième sortie : Retour au DER !

325 Km 14H30'00'' 22.41 km/h   
Lieu / parcours : Sortie N° 74
Heure de départ : 05:00:00
Commentaire : LFG - Lescherolles - Courgivaux - Escardes - Les Essarts le V. - La Forestière - Barbonne Fayel - Villevotte - Villenauve St Vistre - Anglure - Granges/A. - Plancy l'Abbaye - Ormes - Le Chêne - Ramerupt - Dommartin le Coq - Balignicourt - Chavanges - Outines - Gifaumont - TOUR DU LAC PAR LA VOIE VERTE - Giffaumont (Arrêt repas : 1h30) - Tour du Lac (Jusqu'à la presqu'île de Larzicourt) - Arrignies - Frignicourt - Huiron - Blacy - Drouilly - Songy - Faux Vésigneul - Dommartin Lettrée - Sommesous - Haussimont - Vassimont - Lenharrée - Normée - Morains - Aulnizeux - Bannes - Broussy le Grand - Reuves - Oyes - Soizy aux Bois - Villeneuve lès Ch. - Charleville - Le Gault - Morsains - Le Vézier - Meilleray - LFG 
 Départ au lever du jour pour cette longue journée de vélo. Ce n'est pas sans appréhension que je pars car je sais que si mon genou me fait souffrir aujourd'hui, je ne prendrai pas le départ du PBP Audax dans deux semaines. Je ne prends pas de médicament, ni anti-inflammatoires, ni pommade, je me contente d'envelopper mon genou droit dans une genouillère.
Je retrouve Pascal près de l'auberge du Chaperon rouge à Courgivaux à 5h50. Et nous voilà partis vers le Lac du Der par un itinéraire au sud de la Nationale 4. Des routes que nous connaissons bien pour les avoir bien souvent empruntées. C'est plat, désespérément plat, mais cela me convient parfaitement aujourd'hui.
Et à 11h00, nous retrouvons les paysages que nous aimons tant !
Aujourd'hui, c'est dimanche et il y a plus de monde que d'habitude : familles à vélo, jeunes en roller et même un triathlon,, tout cela a comme un air de vacances !
Nous faisons un tour complet du lac avant de revenir à Giffaumont pour une pause-déjeuner d'une heure et demie.
Nous repartons tout regaillardis, faisant encore trois-quarts de tour sur la piste cyclable.
Le retour, nous avons prévu de le faire par une route au nord de la Nationale 4 et peu après Vitry le François, entre Faux Vésigneul et Dommartin Lettrée, il nous arrive un "truc" qui ne nous était jamais arrivé :
La route a FONDU ! Nous roulons sur du goudron liquide... Sous l'effet de la canicule, bien sûr, mais également du poids des tracteurs chargés de grains qui apporte les récoltes aux coopératives, le revêtement de mauvaise qualité, s'est liquéfié. Nous sommes vraiment scotchés à la route ! Cela dure 8 kilomètres sur cette maudite Départementale 79...
Passant près d'un poulailler industriel, il y avait même des plumes sur la route : du goudron et des plumes, en d'autres circonstances, cela nous aurait fait rire pendant une heure au moins... Mais là, non, ça colle ! 
Le goudron s'accumule entre mes garde-boue et ma roue. Les gravillons crépitent sur le vélo de Pascal. Il faut nous arrêter fréquemment pour gratter avec un démonte-pneu ou un tournevis ce goudron répugnant qui souille nos machines !
Après Dommartin Lettrée, le martyr cesse, mais nos pneus sont encore collants.
Les vélos vont avoir besoin d'un bon nettoyage et je me demande même s'il ne vaudrait pas mieux changer les pneus mais je ne sais pas à qui envoyer la facture : au Conseil Général de la Marne ou au Crédit Agricole ? 
Heureusement, les cimetières de la Marne sont accueillants pour notre chasse à la canette...
[ D'ailleurs, j'aurais pu intituler ce message : "Va te faire caniculer..." mais c'est limite, je le sais. ]
Toujours est-il que la nuit tombant, je rentre à la maison, après 325 kilomètres et surtout sans douleur au genou (j'ai calculé que j'ai fait "tourner" chaque genou plus de 60 000fois par cette chaude journée : à quoi pense le cycliste de fond ?).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire