1959

1959

lundi 20 juin 2011

Les Tours de Monsieur Pellos : 1950, Monsieur BOBET (7)

Après avoir consacré le précédent message à des "sans-grade", je voudrais évoquer aujourd'hui le Tour 1950 de Louison Bobet.
Né en 1925, Bobet est au début des années 1950 un grand espoir du cyclisme français.
En 1947 et 1949, le Breton a abandonné le Tour et c'est en 1948 qu'il a montrer de grandes dispositions en terminant 4ème du classement général.
Et en cette année 1950, il est le leader de l'équipe de France avec Raphaël Géminiani.
Durant le Tour, Bobet fait la une de Miroir Sprint à 3 reprises.
Après la grande étape pyrénéenne, il partage la une avec Ockers et Bartali.
Dans les Alpes, nous retrouvons Louison seul en tête lors de sa chevauchée victorieuse entre Gap et Briançon.
Enfin, dans le numéro du 7 août, ce sont les trois coureurs qui composent le podium de ce Tour qui posent pour Miroir Sprint : le premier, Kubler, le deuxième, Ockers et le troisième, Bobet.
Il fit aussi la une du concurrent de Miroir Sprint, But et Club, au moins 2 fois (Ma collection de ce magazine n'est pas complète . Avis à la population : si de vieux magazines sportifs encombrent votre grenier ou celui de votre tonton Gaston, je suis preneur !) :
Avec le futur vainqueur, entre les Pyrénées et les Alpes, le 28 juillet 1950.
Lors de son envolée dans l'Izoard, escorté par des motos de presse, le 4 août.
Louison Bobet termina ce Tour à la troisième place du classement général à 23 minutes de Kubler, gagnant l'étape Gap - Briançon et remportant le prix du meilleur grimpeur.
Tout cela était d'excellente augure pour l'avenir mais il lui fallut patienter encore trois ans pour qu'il s'installât sur la plus haute marche du podium : j'y reviendrai, Pellos eut l'occasion de dessiner Louison encore et encore !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire