1959

1959

vendredi 17 juin 2011

Les Tours de Monsieur Pellos : 1950, Bonnaventure et quelques coureurs du temps jadis (6)

L'autre jour, je n'avais pas de photo de Bonnaventure à proposer et j'avoue que je ne connaissais pas ce valeureux coureur...
C'est chose faite puisque je viens de le retrouver en train d'escalader les premiers lacets de l'Aubisque en compagnie de son équipier et leader Robic lors de la journée de repos avant les Pyrénées.
Et comme je n'ai pas eu le courage de sortir le vélo à cause de la pluie (Paresse, paresse...), je continue aujourd'hui ma revue des caricatures de Pellos en m'intéressant  à quelques inconnus auxquels je dédie  ce message.
Et lors de la deuxième journée de repos à Nice, les deux copains nous la jouent "Dieux du stade" avec 560 ans d'avance...
Ces deux membres de l'équipe de France connurent des fortunes différentes. 
Molinéris termina 36ème de ce Tour 1950. Il mène ici un groupe d'échappées devant Antonin Rolland et Louison Bobet. 
On les voit sur la couverture de "But et Club" poser pour la photo de famille d'avant Tour : Desprez est debout, le deuxième à partir de la gauche ; Molinéris est assis tout à droite.
Avec le maillot Mervil, c'est Baffert que Pellos croqua également.








Il y avait déjà des vélos couchés...
Baffert termina 48ème de ce Tour de France 1950.










Mais surtout il remporta la dernière étape Dijon-Paris devant le Belge Hendrikx que Pellos ne caricatura pas....
La joie de la victoire...
Brûlé fit-il une chute remarquable en ce début de Tour, permettant à Pellos ce jeu de mots...
Toujours est-il qu'André Brulé termina 14ème de ce Tour 1950. 
Sur cette photo, on remarque Félix Lévitan, le rédacteur en chef de But et Club, qui prend des notes à l'arrière de la moto. Il devint quelques années plus tard le patron du Tour en collaboration avec Jacques Goddet. Durant les années Merckx , il passait tous les jours à la télé au mois de juillet ce petit monsieur toujours souriant.
Rassurons-nous, le Belge Edouard Van Ende, s'il ne termina pas ce Tour de France, n'y mourut pas.
Par contre lors du long contre la montre breton, il était suivi par une drôle de petite auto : une voiture belge ?
Et pour finir, pour aujourd'hui, deux réclames : 
La première pour But et Club dont sont extraites la plupart des photos de ce message (Oui ! il m'arrive de faire des infidélités à Miroir Sprint !).
Celle-là, je l'aime bien... Reste-t-il encore un fabricant de slips kangourou à Troyes ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire