1959

1959

lundi 16 mai 2011

Les Tours de Monsieur Pellos : 1950

Je m'étais promis de publier un message par semaine à propos des Tours de Monsieur Pellos : Parole non tenue ! Mais peu importe, ce petit blog n'est pas pour moi un challenge, c'est un plaisir et un prétexte pour parler du vélo tel que je l'aime et le pratique, alors...
Donc, après quelques semaines d'arrêt, je me replonge dans mes vieux "Miroir Sprint" pour narrer au travers les dessins de Pellos le Tour 1950.
En 1950, notre grand dessinateur ne publie plus les petites BD qu'il utilisait pour raconter le déroulement de chaque étape. Il utilise le dessin pleine page, celui qui contribuera à créer la légende (J'ose le mot !) de Miroir du Cyclisme 10 ans plus tard et pour plusieurs décennies.
Ce Tour 1950 est de facture très classique : départ de Paris pour revenir à Paris, bien entendu ! Et en plus c'est vraiment un Tour qui fait le Tour de la France, enfin presque...
Le numéro de présentation du Tour de France édité par Miroir Sprint met à l'honneur, comme en 1949, le peintre Paul Ordner.
Pellos se contente dans ce numéro de cette réclame pour Perrier.
La Une de ce numéro montre Fausto Coppi habillé de jaune en 1949, mais le campionissimo ne prend pas le départ de l'épreuve en 1950. Après une chute dans Le Giro, le vainqueur de l'édition précédente a dû déclarer forfait. 
Le favori naturel devient donc son éternel rival italien Gino le Pieux !
Les Français, sous la houlette de Jean Bidot, leur directeur sportif, espère tirer leur épingle du jeu grâce à Bobet, qui porte le maillot de champion de France, de Géminiani ou, qui sait, de Marinelli, la révélation du Tour 1949.
But et Club (qui va devenir "Le miroir des Sports") affiche cette superbe photo de Ferdi Kubler en Une de son numéro d'avant Tour : Le Suisse sera moins malchanceux en 1950 !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire