1959

1959

mardi 24 mai 2011

BRM 400 : le retour à la campagne...

Donc, après ces 400km sur le vélo et une nuit blanche, il me faut reprendre la route pour regagner ma Brie profonde où le lin fleurit déjà !
Mais avant  de retrouver ces paysages bucoliques qui me sont familiers, il me faut affronter les hordes cyclistes qui déferlent sur nos périphéries le dimanche matin...
Un bon point pour commencer : la plupart sont casqués !
Par contre, la politesse et la courtoisie...
Bien sûr, on ne peut pas dire bonjour à tous les cyclistes que l'on croise (Bonjour ! Bonjour ! Bonjour ! Bonjour ! Bonjour ! Bonjour ! Bonjour !!!!!...) 5000 fois au moins ! Ce n'est pas possible. Ou bien alors tu accroches une banderole sur ton vélo : "BONJOUR A TOUS LES CYCLOS DU DIMANCHE !" mais j'aurais l'air de quoi, surtout que je roule rarement le dimanche matin.
MAIS, quand je rattrape un cycliste, quel qu'il soit, je le salue TOUJOURS. Ce n'est hélas pas le cas de certains couraillons du dimanche matin. Il y en a même qui tentent de te larguer. Il y en a  un qui a fait "biper" son cardio sur un pont enjambant l'autoroute ! Pour un peu, j'étais bon pour pratiquer le massage cardiaque ... mais il ne m'a pas largué, le malotru !

Quand j'arrive, enfin, sur des terres plus familières, je suis bien content d'enrichir ma collection de clichés de vieux panneaux.
Et il y en a pour tous les goûts...
C'est dimanche mais pour moi pas question d'aller à la messe : arrivé à la maison à 13h15, je me précipite dans mon lit !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire