1959

1959

jeudi 16 décembre 2010

Longues soirées d'hiver...

J'ai acheté le numéro de décembre de Vélo Magazine et en le feuilletant, j'ai vite été agacé, énervé, par toute la publicité qui "pollue" l'information. Je croyais, naïf que je suis... qu'un journal, un magazine était avant tout fait pour nous informer, nous distraire...
Mais dans ce copieux numéro de VM (128 pages quand même !), il y a près de 40 pleines pages (voire double page...) de publicité ! Encore n'ai-je pas compté les demi-pages ni les quarts de page... Les photos les plus grandes, je n'ose pas dire les plus belles... sont celles de belles machines dont on fait la réclame !
En plus, il y a des rubriques qui font la promotion du matériel : 
  • Le vélo du mois par Patrice Halgand, un ancien coureur professionnel, le genre de boulot que j'aimerais bien faire... ESSAYEUR DE VELO ! L'article n'est pas promotionnel et il faudrait être un peu maso pour acheter la machine testée ce mois-ci, vélo qui coûte 6199€, quand même. Un bon point pour Patrice Halgand et pour VM.
  • Un reportage sur un nouveau concept de magasin où l'on peut tester son vélo sur place. Bientôt le magasin où tu pourras faire tes courses à vélo ! C'est vrai que c'est tellement chiant de rouler dans le vent, sous la pluie et de grimper des côtes... Ce sera tellement stimulant de "cycler" dans son hypermarché  en faisant les courses !
  • Quelques conseils du "Prof " pour la nouvelle cyclosportive Paris-Roubaix qui précédera la vraie course des pros d'un jour.  Il est conseillé de sortir son vieux vélo. Imagine que tu casses ton beau vélo à plus de 6000€ en voulant imiter les Tom Boonen.  Pas très intéressant et un peu promotionnel cet article. En plus, c'est peut-être la seule épreuve cycliste que je n'ai pas du tout envie de faire : je hais les PAVES !
  • Un article Spécial cadeaux... du matériel cyclistes surtout mais aussi un savon "Ventoux" ("Pour ceux qui pue en arrivant au sommet du Géant de Provence", c'est le slogan que je proposerais, tu es sûr d'en vendre) et même du Champagne (hé,hé...).
Il y a aussi le test pour déterminer comment s'entraîner en vue des Etapes du Tour 2011, il y en a deux cette année (business is business...). Pour commenter les résultats du test, je lis à la première ligne "...il vous faut développer toutes les filières énergétiques que vous solliciterez ce jour-là...". Gloup ou pas Gloup.  Moi j'aurais dit: "L'Etape du Tour, c'est formidable mais il ne faut surtout pas vous prendre au sérieux." C'est vrai que cela ne fait pas un article !
On parle aussi de cyclisme amateur sur 4 pages : Bravo !
Et il y a un article sur la fin de carrière d'Armstrong, un autre sur les circuits d'entraînements d'un coureur pro (ça existait dans Miroir du cyclisme à la fin des années 80. Il faudra que je retrouve les circuits que Joop Zoetemelk parcouraient entre Marne et Morin.), un autre sur les transferts de l'hiver et aussi, le coeur du magazine, le Bilan de la saison 2010. Cela ressemble au Livre d'or de Miroir du Cyclisme. Il y a tous les classements, des compte-rendus de courses et des photos qui ne sont, hélas pas assez nombreuses, pas assez grandes.
Un magazine complet, donc, mais il y a vraiment, absolument trop de pub ! Aucune envie de le racheter, hélas...
Rendez-moi mon vieux Miroir, mon beau Miroir...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire