1959

1959

samedi 2 octobre 2010

René Chardon, cycliste d'un autre temps (2)

Je me replonge avec délice dans mes archives...
Pour préparer Paris Brest Paris 1931, voici presque 80 ans, René Chardon participa à 3 Brevets de Randonneurs Français organisés par L'Audax Club Parisien. Ce sont les ancêtres des Brevets de Randonneurs mondiaux qui servent aujourd'hui de brevets qualificatifs pour Paris Brest Paris. Ils sont toujours organisés par l'ACP.
Le 17 mai 1931, notre cyclotouriste s'élance donc à 5h15 pour une randonnée de 200 km qui le mènera de Paris - Porte Maillot - au café des Voyageurs, rue de Paris à Montfort Lamaury où un certain Samson (Est-ce un bénévole de l'ACP ou le cafetier lui-même ? Je ne le sais point... mais il me semble qu'un lointain président de l'ACP se nommait Samson) signera sa feuille de route.

Il arrive à Montfort L'Amaury (Seine et Oise) à 6h53 et la ville devait ressembler à ça. Combien étaient-ils au départ ? Je n'en ai pas la moindre idée, notre cyclo portant le brassard numéro 1 !
Au 78ème kilomètre, il pointait à Dreux au Grand Café de l'Epoque à 8h5.
S'il ne croisa pas cette noce -au petit matin cela m'étonnerais- la place Métezeau avait sans doute le même aspect en 1931.
Puis il reprit la route vers Chartres où il arriva à 9h40 pour faire valider son passage à l'Hôtel-café du Tourisme, place Drouaise.
Peut-être René Chardon demanda-t-il la route d'Epernon  à une personne qui promenait son chien ?
En tout cas, à10h45, il se présentait au café des 2-Entêtés à Epernon.
Et même si cette carte postale est plus ancienne, notre jeune cyclo, il avait 23 ans, roula peut-être sur cette rue pavée avant de faire une halte bien méritée.
Mais à 12h15, il était à l'hôtel de l'Etoile d'or de Trappes, ayant déjà parcouru 174 km !
Peut-être déjeuna-t-il dans ce restaurant situé sur la rue Nationale, "reconnue la meilleure par les cyclistes et les automobilistes habitués aux durs parcours" ? En tout cas, il roulait depuis Epernon, distante de 34km, sur "une route aux pavés réputés par leur douceur", si l'on en croit les mentions manuscrites...
 A 15h14, après 7h 59 de route, René Chardon validait le Brevet de Randonneurs Français n° 2963 auprès de M. Durand, président de l'ACP, qui signa sa feuille de route et lui remit la breloque. Mais reprit-il la route à vélo pour regagner son domicile près de Meaux ? Cela est fort possible !
Le 27 mars 2010, j'ai participé au Brevet de Randonneurs Mondiaux 200km au départ de Noisiel, j'ai parcouru la distance en 8h10. J'ai fait valider le brevet n° 300 010, 79 ans après. 
Toutes ces cartes postales sont en vente sur le site Delcampe.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire