1959

1959

samedi 25 septembre 2010

Cent quinzième sortie

Seul sur la route, cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps. En effet, cette année j'ai le plus souvent roulé accompagné.
Je suis donc parti face au vent vers la vallée du Petit Morin, puis vers la Marne vers de La Ferté sous Jouarre et Meaux, avant de rentrer, vent dans le dos par le plateau de la Brie.
Hélas, j'avais oublié mon appareil photo !
Donc pas d'auto-portrait du cycliste sous la pluie cinglante. (Je vous jure : C.I.N.G.L.A.N.T.E !).
Pas de photo de la péniche belge Majo naviguant (Pas sûr de l'orthographe...) sur la Marne vers Paris.
Pas de photo non plus du petit mulot qui traversait tranquillement la route.
Encore moins de photos des magnifiques poires et pommes du verger de Molien, tout prêt de la maison où vécut Samuel Becket de 1953 à 1983.
Alors pour illustrer mon propos, je me permets de présenter certains paysages où j'ai roulé cet après-midi tels que les peignit Henry Hayden lorsqu'il séjournait à Reuil en Brie, près de La Ferté sous Jouarre, et qu'il rendait visite à son ami Samuel Becket à Ussy sur Marne.
Un parcours de randonnée est balisé de panneaux illustrés par des reproductions de tableaux de Hayden, parcours tracé par l'Association de Sauvegarde d'Ussy.


Je ne connaissais pas ce peintre, ça donne envie d'en savoir plus, non ? Mais je ne vais pas copier/coller Wikipédia... J'essaierai d'en savoir plus lors d'une prochaine sortie, promis !

4 commentaires:

  1. Mais on sait bien que personne ne recopie Wikipedia....
    En tous cas, ça change pour les paysages.
    Perso, la culture ne me dérange pas, mais je préfère tes photos.
    Hier, j'ai acheté un nouveau vélo de route (d'occasion, biensûr): 14 vitesses indexées, et un cadre de 59 : les premiers 35 km ce matin dans la fraîcheur et sous la pluie: un régal!
    A bientôt.
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  2. La culture, c'est comme... le vélo : plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite ! Et réciproquement.
    Un nouveau vélo ! Bientôt, il n'y aura pas que tes enfants qui auront droit à la photo sur mon blog !... Quand c'est qu'on roule ensemble ?

    RépondreSupprimer
  3. Faut d'abord que je révise sérieusement ... mes mollets.

    RépondreSupprimer
  4. Me revoilà sur ce charmant blog; contente de retrouver de belles photos quand tu n'oublies pas ton appareil!
    Je vois que la fraîcheur arrive aussi chez vous.Quant à nos "vendanges" en Aveyron c'est pour ce samedi normalement.Une matinée devrait être suffisante pour couper les nombreuses grappes! Le résultat, du coup, ne sera pas le même qu'en Champagne.Les amateurs n'ont plus d'ailleurs!Bises, Fanou.

    RépondreSupprimer