1959

1959

samedi 15 mai 2010

Retour au DER !

C'est la deuxième fois en une semaine que je prends le chemin du DER. Avec l'ami Pascal cette fois ! Et en une seule journée...
En effet, nous préparons Bordeaux Paris randonneurs (Dans 6 semaines, nous y serons !) et il faut commencer à attaquer les grandes distances. Ce vendredi 14 mai, nous avons donc décidé de faire cette randonnée de 270 kilomètres vers le lac du Der.  
                                         
Partis à 6h50 de Neuvy, dans la Marne (Lolo m'y  a conduit en voiture avant d'aller...travailler), sous un ciel gris et par une température de 7° (C'est pas mal pour un mois de novembre...), nous avons réussi à éviter la pluie mais que cette journée fut fraîche !
Ce fut l'occasion de faire le tour du lac par la piste cyclable qui déroule ses 35 km sur les digues et à travers les bois... Superbe ballade !
Et bonne occasion de reprendre mon petit cours... déformation professionnelle ?
Donc l'eau de la Marne arrive par ce canal d'amenée qui commence à Saint Dizier, tout au fond là-bas à une dizaine de kilomètres. (On peut suire la digue le long de ce canal à  vélo ou à pied.)
Derrière ce barrage, c'est le lac...
...qui en ce moment, est bien rempli !
Dans quelques semaines, ce canal de restitution (Quelque part au fond, là-bas, il y a Vitry le François.) permettra de compléter le cours de la Marne et de vider le lac.
Cette prouesse technique a permis de réaliser au coeur de la Champagne une petite mer intérieure.
L'église de Champaubert, sauvée des eaux contrairement au village du même nom !
La plus grande "station balnéaire" du lac se trouve à Giffaumont Champaubert et ce n'est pas, à mon avis, l'endroit le plus intéressant du site...

Même si les cyclistes y trouvent de quoi reprendre des forces !
Après quelques minutes à la terrasse de cet établissement, nous avons avons trouvé refuge à l'intérieur pour nous restaurer, il faisait vraiment trop froid dehors.

Et nous sommes rentrés tranquillement à Neuvy. Comme toute nos grandes rando, nous avons donnée un nom à celle-ci : Les brochets du DER (Allez savoir pourquoi ?).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire