1959

1959

mardi 28 mai 2013

La sortie du dimanche

Après avoir eu très froid samedi sur le vélo, tenue d'hiver, dimanche !!! 
Direction Melun, ou plutôt Maincy, où nous allons voir une exposition d'aquarelles : notre amie Christiane y présente ses travaux. Mais comme l'expo n'ouvre ses portes qu'à 15H00, nous prenons le chemin des écoliers.
Direction Rozay en Brie, par la vallée de l'Aubetin, c'est l'occasion pour moi de prendre en photo cette plaque que j'avais repérée depuis longtemps (Mais ne l'ai-je pas présentée déjà ici ?).
1856, quand même...
A Beautheil, je découvre cette plaque de cocher, perchée sur un mât, de plus en plus rare... je ne l'avais encore jamais remarquée celle-là.
Et en plus, elle est en bon état.
Dans un petit village avant Rozay, (Est-ce Ormeaux ou Nesles ?), cette borne : indique-t-elle l'entrée du département du Finistère...
Pourquoi pas car en arrivant à Rozay où nous comptons casser une petite croûte, nous croisons Marc qui participa aux deux PBP de 2011 (Photographié ici par mes soins lors du PBP Audax de juillet 2011 à BREST !). Nous passons un bon moment à discuter avec lui au bord de la route. Il m'apprend qu'il prépare la randonnée Londres-Edimbourg-Londres ! Il roule beaucoup chaque week-end pour être fin prêt pour le rendez-vous britannique de la fin juillet. Les retraités sont des gens fort occupés. Cela me donne vraiment envie pour... 2017. 
Et à Rozay, nous faisons notre pause casse-graine : sandwichs et babybel... (Quand je parlais de tenues d'hiver, je ne plaisantais pas !)
Et puis nous prenons le chemin de Melun par les jolies petites routes de la vallée de l'Yerres.
Dans le charmant village d'Argentières, après avoir photographié la mairie...
.. je m'intéresse à mon premier coq de clocher de la journée.
Et je me pose la question : s'agit-il, d'un coq radioactif ?
Mais quelques explications sont nécessaires...
Voici quelques semaines, j'ai reçu le commentaire suivant à propos d'un joli coq de clocher :
"Bonjour
Le coq de Vulaines-Lès-Provins a la particularité d'être coiffé par une tête de paratonnerre radioactive (parad). 
De marque Hélita et de type "à pastilles", il contient de l'américium 241. 
Votre excellente photo permet de l'identifier avec certitude. 
Ces dispositifs hautement toxiques pour les organismes vivants et pour l'environnement sont interdits depuis 1987. Il en reste cependant environ 40.000 en France, notamment sur de nombreux clochers.
L'Inventaire National des Paratonnerres Radioactifs s'active depuis 2 ans a les recenser.
(voir: http://www.paratonnerres-radioactifs.fr)
Nous serions heureux de vous compter parmi les 200 "chasseurs" volontaires qui les traquent partout en France.
Meilleurs sentiments
Jean-Christian Tirat"
On peut consulter le site (Il est en lien sur le bandeau latéral du blog.) qui apporte des informations fort intéressantes. Et me voici donc "chasseur de parads". 
Ce village est fort coquet, car il n'y  a pas que l'église...
La plupart des maisons sont bien retapées...
...et c'est fort bien fleuri.
Puis nous traversons d'autres petits villages briards comme celui de Beauvoir ou d'Andrézel, où naquit le pape Martin IV, c'était il y a presque 1000 ans ! Et je crois en avoir déjà parlé ici.
Enfin, nous savons que nous touchons au but quand nous apercevons les tours du château de Blandy. Pas de photo de Vaux le Vicomte, pourtant nous passons juste devant.
Nous voici arrivés à Maincy : une nouvelle pause s'impose pour admirer les tableaux de Christiane et de ses "collègues" du club de peinture.
Exposition d'aquarelles, donc.


Grande voyageuse et grande marcheuse, Christiane nous conduit en Afrique et en Asie centrale (je crois ?).


Laurence a apprécié les bouquets.

L'hiver n'est plus d'actualité ?
On aurait plutôt envie de partir à la mer.
En Bretagne ?
A la plage ?
Toutes voiles dehors !
Une belle petite expo, simple, sans chichi...
Bravo et merci aux artistes ! Et qu'ils m'excusent d'avoir oublié de noter leur nom. (Et de ne pas avoir reproduit ici toutes les aquarelles mais les reflets sur les verres des tableaux ne me le permettent pas.)
Mais, ce n'est pas tout ça : il faut rentrer à la maison maintenant ! 70 bornes de vélo...sur le plateau de Brie.
L'occasion d'admirer quelques belles bâtisses... comme celle-ci...
...ou celle-là !
De voir ce magnifique toit-grenouilles !
...un nouveau joli clocher et...
...son coq !
En début de soirée, le ciel s'éclaircit et l"on put se croire au printemps.
A Gastins, je note cet hommage à Coluche, l'autre...
En sortant de ce village, Laurence me fait remarquer que nous y entrons... Comprenne qui pourra !
Plus de 140 kilomètres au compteur et un arbre splendide pour finir... Presqu'une aquarelle, non ?

1 commentaire:

  1. Et ben, c'est une belle balade. Bon, c'est vrai que, pendant que vous faisiez du vélo en tenue d'hiver, Noémie et moi prenions un coup de soleil sur la course de Pablo... Mais bon, ça n'a pas duré, et il pleut... On a failli être inquiets!!!

    RépondreSupprimer