1959

1959

vendredi 7 juin 2013

Exposition Tour de France au Jardin du Luxembourg

Un petit tour à Paris samedi dernier, c'est l'occasion pour moi de visiter l'exposition actuellement "affichée" sur les grilles du jardin du Luxembourg.
En 80 photos, on fait le Tour de la France (ce qui ne sera pas le cas de la 100ème édition du Tour de France...) ! 80 photos, c'est peu au regard de la longue histoire du Tour : quelles photos choisir ? Pourtant le pari est réussi. 
Loin des clichés traditionnels, que tout le monde connaît, que tout le monde a vu, cette expo nous embarque dans l'ambiance, l'humeur du Tour depuis plus de 100 ans ! 
Enfin, pas tout à fait, les photos les plus anciennes datent des années 1920. Pas question de présenter ici toutes ces belles images, presque des images d'Epinal en fait... mais peut-être donner envie d'y aller voir.
Les champions y ont bien sûr leur place.
De Merckx à Hinault, en passant par Poulidor.
Mais les images mythiques,  sont tenues à l'écart... Ainsi la montée du Puy de Dôme du Tour 1964 est présentée par cette jolie photo au pied de la montée, avant la bagarre. Pas de cliché du mano à mano entre Anquetil et Poulidor qui n'aurait rien apporté à l'expo.
La photo d'Anquetil signant un autographe sur la cuisse de cette jolie estivante me permit de photographier cette cyclotte vintage (de plus en plus à la mode, le vélo vintage...).
Cette image du CONTRÔLE nous rappelle ce qu'était le Tour de ces années encore héroïques, où les champions devaient s'arrêter pour faire tamponner leur carte de route comme de vulgaires participants à un rallye cyclotouriste. Cyclotouristes, champions, cyclosportifs, la filiation est la même : le Vélo !
Certaines photos me touchent particulièrement, comme cette traversée de Brandérion dans les années 20. Combien de fois suis-je passé sur cette route en partant rouler vers Languidic et la vallée du Blavet, ou bien roulant vers Landévant avec les copains , Yvon, Bernard, Hugues et les autres, à l'attaque toujours (ou bien à la ramasse, mais faut pas le dire...) ? Et ma maman ne ressemblait-elle pas à une de ces petites filles ?
Ma mère, justement, qui m'avait embarqué sur son vélomoteur, sur cette même Nationale, entre Lorient et vannes, à Poulvern exactement, pour aller voir le passage des Géants de la route en 1965, 66 ou 67. Nous avions raté le passage de la caravane publicitaire et le passage des coursiers avait été bien rapide. Je me souviens d'une petite frustration : j'avais raté la casquette Pernod et je n'avais pas réussi à récupérer la cannette de Pam-Pam (Est-ce que ça existe encore  le Pam-Pam?)
Mulhouse, dans les années 20 : c'est dans ces parages que je pris le départ de mon Tour 1959...
Il y a aussi beaucoup de photos plus modernes...
Cet arbre qui me plaît particulièrement.
Ces tournesols briards...
Ce moulin, vestige d'un autre temps. 
Elle aurait pu être prise au temps du noir et blanc, non ?
Le bain de mer fut un classique des étapes méditerranéenne du Tour. Aujourd'hui, pas le temps pour ce genre de distraction !
Au total, donc, une bien belle exposition qui ne parle pas seulement au fou de vélo, comme moi.
Si elle nous donne à voir le cyclisme d'une autre époque, il faut aussi savoir regarder le décor autour. Cela ne devait pas être drôle de grimper en haut des cols pyrénéens avec ces voitures !
Les supporters aussi sont à l'honneur : d'hier, enthousiates, jeunes et drôles. Ah cette pancarte : "Le Guilly, si tu as un problème, viens à la maison !"
Supporter, un peu moins... vif, aujourd'hui.
Le beau temps aidant, accompagnés par une fanfare joyeuse, ce fut une belle visite.
Je conclurai en disant simplement aux organisateurs de l'exposition, à tous ces coureurs, glorieux et anonymes, aux photographes qui ont écrit l'histoire du Tour avec leur Leica ou leur Nikon : 
CHAPEAU, messieurs !

1 commentaire:

  1. CHAPEAU Jean-Pierre ! Ton choix ne m'étonne pas : on retrouve là certaines de tes passions. Moi je vote pour les nanas : fallait y penser (ou être là au bon moment ou avoir repéré l'une et l'autre et attendre qu'elles se rencontrent) : je trouve cette photo SUBLIME

    RépondreSupprimer