1959

1959

mardi 9 novembre 2010

De Gaulle : la dithyrambe...

De Gaulle est mort... il y a 40 ans. Concert de louanges ! (Brassens le chanta : Les morts sont tous des braves types...)
Moi qui suis né en  1959, AN 1 de la Cinquième République, je me suis replongé   dans mes vieux papiers (Encore !?), en l'occurrence ma collection du Canard enchaîné de 1959.
Et comme un bon dessin vaut mieux qu'un long discours... 
Place à Moisan tout d'abord, qui dessinera quelques années plus tard "La cour". Il a déjà le trait acéré en ce début de Cinquième.
De Gaulle est représenté tout au long de cette année 1959 en différentes postures. 
Maître d'école...
Jardinier, ayant fort à faire avec ses plantes en pot selon Pol Ferjac.
Marcheur, tous derrière et lui devant...
On le voit également durant la première année de son septennat arpentant la France !
De Dunkerque à...

..Tamanrasset comme le suggère le tracé du Tour de France 1959 paru dans le Canard.
Du Sud au Nord et du Nord au Sud.
Recevant le Président Eisenhower à Paris devant des Parisiens conquis.
Le Palmipède nous montre Mon général chantant en conférence de presse comme...
...lors de la finale de la Coupe de France de Football. 








Et en effet, le nouveau Président de la République assista au match qui opposait Le Havre à Sochaux  au stade de Colombes. Match qui se solda par un score nul après prolongation. Le match fut rejoué la semaine suivant et Le HAC remporta pour la première fois la Coupe de France.
Quand de Gaulle reçoit le Négus, le dessin de Lap trouve argument dans la taille des deux chefs d'état : Rien de nouveau aujourd'hui... sauf la taille du Président des Présidents !
Au Vatican en 2010, le dépliant devait être plus petit.
Enfin , Moisan nous montre pourquoi le grand homme avait choisi de s'installer à Colombey les Deux Eglises !
PS : Il n'y a pas de contrepétrie dans le titre de ce message !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire