1959

1959

dimanche 21 novembre 2010

Cent quarante et unième sortie

Il n' y a pas que les arbres qui se dénudent en cette saison !

L'automne sera chaud dans nos campagnes ! Les murs de notre charmante contrée sont ornées actuellement de cette affiche. Rien qu'à Meilleray, riante bourgade de quelques centaines d'habitants, il y a 3 affiches comme celle-ci... 
Dans un registre... parallèle, j'ai appris en lisant le journal ce matin que certains élus de Caen s'offusquaient de la tenue du concours des Miss France dans la capitale normande à cause, si j'ai bien compris, de l'image dégradante donnée de la femme. N'ont-ils vraiment que cette question à se mettre sous la dent les élus écolos de cette municipalité. Ouf, ça y est, ils ont sauvé la planète ?
Il reste encore des arbres feuillus malgré tout. Cachez ces branches que je ne saurais voir...

1 commentaire:

  1. Curieusement, sur Reims, y'en a presque pas, des affiches publicitaires en question!
    Reste à savoir si le public est acquis, ou si cela l'intéresse si peu qu'il faut aller recruter le client (beaucoup) plus loin.

    RépondreSupprimer