1959

1959

dimanche 27 mai 2012

Reprise en douceur...

Mon "pamplemousse" ayant bien diminué, et le beau temps étant enfin là, j'ai repris le vélo vendredi pour une petite balade d'une vingtaine de kilomètres. La jambe droite est un peu raide mais je ne ressens pas de douleur quand je pédale.
Samedi 26 mai
Le champ de marguerites que Lolo cherchait l'autre jour, nous l'avons trouvé aujourd'hui et en prime, il y a quelques boutons d'or !
Le soleil et le ciel bleu changent le regard que nous posons sur les paysages briards si gris depuis quelques semaines.
Pourtant, malgré l'envie de faire une grande sortie, je reste prudent et me contente d'une trentaine de kilomètres : ma hanche est toujours un peu douloureuse quand je marche et l'hématome n'a pas complètement disparu, prudence...
Dimanche 27 mai
Nous décidons de partir pour une plus longue sortie (une cinquantaine de km) aujourd'hui, aussi prenons-nous le pique-nique.
Pourtant, nous faisons rapidement une halte au circuit automobile de La Ferté Gaucher où se déroule un rassemblement dédié aux mythiques Ford Mustang.
Fabriquées depuis 1964,Steve Mac Queen tourna une pub pour cette voiture.

PUB Mustang 2005 par Tybird
C'était donc le modèle 2005...
 Même si je ne suis pas un fou de bagnoles, c'est pour moi l'occasion de sortir l'appareil photo. L'occasion fait le larron, n'est-ce pas ?
 T'as d'beaux yeux, tu sais !
Mais sur le parking, il n'y avait pas que des Mustang...
Par exemple, il y avait une Excalibur (je crois...)
Avec un joli porte-bagages, mais sans bagage...
Alors que cette autre Excalibur...
...était équipée d'une magnifique malle.
On pourrait presque s'attendre à voir Boro, reporter-photographe, le héros de Franck et Vautrin, venir, la canne à la main, prendre le volant de cette élégante voiture pour descendre sur la Côte pour combattre les méchants espions nazis. Hélas ce ne serait pas possible car cette automobile fut construite aux USA de 1969 à 1989. Mais on peut rêver, non ?
Mais il y avait bien d'autres véhicules...
Et pas que des rouges !
Voyez cette Buick.
Certaines venaient seulement assister au spectacle.
Nous aurions même pu croiser l'inspecteur Columbo ou Starsky et Hutch.
Mais il y avait surtout des... Mustang.
L'une d'entre elle était même d'un bleu proche du vélo Bianchi de Laurence !
Un vélo, c'est quand même plus simple...
Mais le spectacle était sur le circuit évidemment. Alors je me suis essayé à la prise de vues "au vol".
Aujourd'hui, on peut encore s'offrir une Mustang. La publicité pour le modèle 2013 est d'ailleurs fort joliment faite...
Cela donnerait presque envie, non ?
Mais il nous fallait quitter le circuit pour reprendre notre petit bonhomme de chemin.
Et c'est dans la forêt de Jouy, près de Chenoise que nous avons pris notre...
...frugal repas. On remarquera au passage que j'ai ressorti mon vieux casque !
Les villages seine-et-marnais semblent assoupis.
Mais c'est un réel bonheur de rouler sur ces routes calmes en passant près des lagons bleutés des carrières de la Brie.
Les roses sont magnifiques.
Et les lapins (ainsi que les corbeaux) semblent s'être donnés le mot pour profiter de cet après-midi ensoleillé.

4 commentaires:

  1. Une bien jolie promenade. Après les Ford au cobra, tu pouvais finir sur les lapins (après tout, il y aussi des Golf Rabbit!!!).
    Surtout, très heureux de savoir que tu vas mieux et que as retrouvé le pédalier... Tu as raison, redémarre doucement...
    Pour notre part, ici, en Limousin, nous avons eu hier une petite pensée pour vous, les pédaleurs dingues. En effet, à la course d'Ambazac, des gendarmes et des voleurs de temps, nous avons aperçu un certain Laurent Brochard, vélo d'or français en 1997, qui finissait une course à travers la campagne de 65km: il a l'air de tenir la forme, le gars.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des lapins???? Manifestement, il s'agit de lièvres.
      Régis

      Supprimer
    2. Dont acte : Des lièvres nonchalants...

      Supprimer
  2. Super, je suis content de te revoir sur les routes...
    Reportage comme d'hab sympa...et ta selle toujours aussi superbe...dommage, ni Brooks, ni Berthoud n'ont mis le vert pistache dans leur collection ! :-)

    RépondreSupprimer