1959

1959

vendredi 30 novembre 2012

Encore un nouveau vélo !

Oui, je sais, je ne devrais pas... mais quand une occasion se présente, je ne sais pas résister...
Voici quelques semaines, Laurence m'avait parlé du vélo du boucher, le dernier de notre ville, qui nous fournit une viande succulente. Quand mardi, elle lui a dit que je passerais voir la machine, il lui a répondu qu'il n'y avait pas de problème et que je pourrais même le lui acheter. Alors, mercredi matin, c'est moi qui suis allé à la boucherie et j'en suis ressorti avec ce beau vélo rouge.
Et je suis le nouveau propriétaire d'une magnifique machine des années 1970: comme je les aime ! 
TOUT CAMPAGNOLO !
Freins, dérailleurs et même le jeu de direction...
Si ce vélo n'a pas de marque (sans doute a-t-il été repeint ?), il a été vendu à mon voisin par un ex-coureur professionnel originaire de Reims : Henri Heintz qui courut dans les pelotons pro de 1968 à 1971. Quatre années à côtoyer Poulidor, Gimondi, Anquetil et même EDDY MERCKX !
Seuls le cintre (de marque Juba) et la potence de marque Juanéda) ne sont pas des équipements Campa.
Pour le reste, il ressemble beaucoup aux vélos sur lesquels je roulais dans les années 1980. Ah ! le changement de vitesse au cadre !
J'ai même retrouvé le confort des boyaux !
Et oui car mercredi après-midi, je suis allé l'essayer sur les routes de Brie en compagnie de l'ami Pascal.
J'ai même revêtu ma tenue rouge pour me faire photographier à la sortie de Marchais...
Pascal quant à lui, semble perplexe devant le poids de ma nouvelle machine : léger, non ?
Ce test d'une soixantaine de kilomètres a été concluant pour un vélo qui n'a pas roulé depuis 25 ans (les boyaux ont résisté à tant d'années de repos forcé !). Je pense que j'utiliserai souvent cette monture.
Pas question donc d'acheter un beau vélo tout carbone, très cher. En réalité, je viens de faire des économies...

8 commentaires:

  1. c'est vrai qu'il est beau. Je dirais même élégant, comme le Chardon. Par contre il va s’appeler : le Heintz, et ça c'est moins élégant à l'oreille. Car Jean-Pierre vous a t-il raconté qu'avec ses kms, il note : avec le Chardon, avec le Le Vacon, avec Laurence, avec Pascal, avec le tandem. Tu devrais faire des diagrammes et des statistiques pour alimenter ton blog ! Ça doit bien exister dans cette machine infernale appelée ordinateur.
    Sinon, il nous faudra peut-être prochainement louer un garage ... Récapitulons : 3 vélos en état de marche pour JP, un en "rajeunissement" chez Le Vacon, le mien, le tandem, et mon 1er vélo monté sur rouleaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon d'accord, je vais l'appeler le vélo H.
      Il n'y a pas beaucoup de vélos chez nous, je trouve...
      Dans un catalogue de vente par correspondance (L'homme moderne, publicité gratuite...), j'ai vu un semainier de slips !... Je pourrais avoir, un jour, un semainier de vélos...

      Supprimer
  2. Oui, une bien jolie pièce. Et cette photo en rouge à l'entrée de Marchais, joli clin d’œil!!! Simple curiosité: quand tu parles du "confort des boyaux", tu sens vraiment une différence au roulage? Pour ma part, je préfère largement réparer une roue à pneu... J'y pense: c'est curieux que ce Heintz soit de couleur ketchup, encore que pour un boucher, ça se défend. Le mien est bien moutarde...ou soleil.
    En attendant, je te souhaite de belles promenades et d'encore plus belles rencontres sur cette "nouvelle" monture.
    Bonne route!

    RépondreSupprimer
  3. Au fait, juste une remarque: tu as vachement bien réussi l'effet de "pixellisation" en bleu sous ton vélo rouge!!! Très bel effet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet effet de "Pixellisation" s'appelle tout simplement "linoléum" (5€ le m2 (environ) au Bricomarché) .
      Pour le confort des boyaux : non pas vraiment de différence avec les pneus actuels. Par contre, le bruit du boyau est spécifique, si j'en crois mes vieilles oreilles !

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Alors, ces kilomètres pour la fin d'année, ça avance?
    Je ne te parle pas du Tour De France 2014 qui part d'Angleterre: j'attends avec impatience ton reportage sur la traversée dans le tunnel sous la Manche...

    RépondreSupprimer