1959

1959

mardi 22 mars 2011

Les Tours de Monsieur Pellos : 1949, les Alpes

Pour les deux étapes reines de ce Tour, Pellos ne fit pas de Bande dessinée : pas de compte-rendu de Cannes-Briançon ni de Briançon-Aoste. HELAS ! Car la course se joua lors de ces deux superbes étapes.
Vers Briançon, par les cols de Vars, Allos et Izoard, Fausto Coppi partagea la vedette avec Gino Bartali qui y remporta l'étape et revêtit le maillot jaune. Sur cette photo, Coppi mène la contre-attaque, suivi de Lazaridès, Bartali et Ockers, derrière Kubler échappé dans le col de Vars.
Dans l'Izoard, les deux Italiens sont seuls en tête... Le Tour 1949 est presque joué !
Le lendemain, dans le pluie et le froid, devant gravir le Mont Cenis, l'Iseran et le Petit Saint Bernard, les deux "campionissimi" lâchent encore tous leurs adversaires. A 50 kilomètres de l'arrivée, Bartali crèvent, Coppi ne l'attend pas et s'envole vers la victoire !
Le Tour est joué : le patron, c'est lui ! La dernière étape de montagne ne change rien au classement.

 Robic, comme souvent, est un des seuls à vouloir contesté la suprématie transalpine, sans grand succès.
Line Renaud rend hommage aux coureurs !
PELLOS aussi...
Que la montagne est...

2 commentaires:

  1. Je félicite votre travail de documentaliste!
    Sa fait chaud au cœur de voir qu'il y a toujours des passionnés qui font vivre le tour de France!

    RépondreSupprimer
  2. Magnifiques documents ! Un vrai régal ! Ah, les clichés bistres une semaine et vert bouteille l'autre semaine de Miroir sprint !!! Et Pellos donc ! Bravo pour ce blog qui met en valeur la nostalgie dans ce qu'elle a de meilleur, c'est à dire positive...

    RépondreSupprimer