1959

1959

lundi 6 février 2012

RESSENTI...

Aujourd'hui, il faisait moins froid... mais c'était paraît-il à cause du "ressenti". La météo ne nous donne plus les vraies températures mais les températures ressenties : par qui, où, quand ? Nul ne le sait...  alors qu'un thermomètre, il suffit de savoir où le mettre...
Imaginons un petit dialogue entre un cycliste et un... cycliste. Appelons-les Raf et Hugues, au hasard. (HOmmage à  de lointains compagnons de route...)
HUGUES - Tu as roulé aujourd'hui ?
RAF - Tu penses bien, je prépare le début de saison pour être en superforme !
HUGUES - Combien de bornes ?
RAF - 125 kilomètres !
HUGUES - AH ouais, tu roules ! Et en combien de temps ?
RAF - 3 heures de vélo.
HUGUES - ????? !!!!!!
RAF - Je vois que ça t'étonne mais je te parle de kilomètres ressentis. J'ai mal dormi la nuit dernière. Il y avait du vent. Et des bosses. Donc, selon mon "ressenti", j'ai dû faire 125 kilomètres. A une super moyenne, tu ne trouves pas ?
Dialogue imaginaire, bien sûr. 
Mais à lire certains forums ou certains blogs ou sites, n'y aurait-il pas certains cyclistes, cyclos ou cyclards qui utilisent déjà la méthode des "kilomètres ressentis"... ?
Plus fort encore, pourrait  imaginer les jours ressentis...
Demain, mardi, ça m'irait bien de ressentir un dimanche !

3 commentaires:

  1. Petillon, toujours en grande forme ! Et ton petit dialogue : sympa et à peine exagéré...

    RépondreSupprimer
  2. Cela se sent que c'est du vécu... Non ?

    RépondreSupprimer