1959

1959

vendredi 1 décembre 2017

Novembre à véloS

Le mois passé fut encore riche en sorties cyclistes : 17 exactement pour afficher un peu plus de 1000 kilomètres dans le mois. C'est mon record pour un mois de novembre. Vive la retraite !
J'ai raconté dans un précédent article mon 200 du mois de novembre, mais je n'ai pas dit que :
- j'ai déjà parcouru plus de 14 000 km depuis le 1er janvier ;
 - J'ai atteint les 1000 km avec...  
...mon vélo CHARDON qui fonctionne mieux depuis que j'ai changé la chaîne,

... celui du boucher qui me rappelle ma jeunesse,

... celui de Gilbert qui a besoin d'une petite révision...


 ... et mon BIANCHI qui est une petite merveille, en fixe et en roue-libre.
Mais ce n'est pas tout car en ce beau mois de novembre, j'ai également essayé deux autres machines que m'avait prêtées mon voisin et camarade de vélo Daniel. 
 Le premier est ce mini-vélo pliable de marque "CINZIA", j'avais décidé de l'essayer le 6 novembre sur une courte distance et puis j'ai roulé 40 Km.
J'ai même rattrapé mon copain Patrick qui s'est offert un tricycle couché. Avec nos deux machines bizarres, on devait faire un peu "Cotorep"...
 Pour m'amuser, je suis reparti le lendemain pour une plus grande distance mais je n'ai pas réussi à atteindre les 100 bornes à cause d'une petite défaillance du pédalier qui "prenait" du jeu.
 Mais je me suis bien amusé, et c'est l'essentiel.
 Je crois que je n'avais encore jamais chevauché une telle machine.
 Merci donc à Daniel pour le prêt.
 L'autre machine est un vélo comme je les aime datant de la fin des années 1980 : un Peugeot Touring.
 Il allie l'élégance de sa robe prune et de son poste de pilotage ...

à la modernité (pour l'époque) de son dérailleur arrière Sachs indexé.
Le triple plateau était aussi une grande nouveauté des années 1980, innovation venant du VTT.
Lors de la dernière étape du Giro 1981, Battaglin n'utilisait pas son triple plateau, c'était une étape contre-la-montre
En 1981, Giovanni Battaglin fut le premier (et le seul ?) coureur à gagner un Grand Tour (le Giro) en utilisant un triple plateau en montagne.
 Un bien beau vélo de cyclotourisme, donc.
Pour ma part, au début des années 1980, j'utilisais un Vélo Peugeot moi aussi, mais un modèle "course". C'était un "Peugeot-PS 10" que j'avais acheté à Lanester (Morbihan) le 27 décembre 1978, il ressemblait comme un jumeau à celui de la photo.
Pour l'anecdote, j'ai retrouvé cette photo parue en quatrième de couverture du Miroir du Cyclisme n° 181 de janvier 1974.
VIVE LE VELO !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire