1959

1959

jeudi 31 octobre 2013

Promenade en Champagne

Hier, c'était vraiment une belle journée alors j'en ai profité pour faire une grande promenade cycliste en Champagne.
Je ne me suis pas trop pressé pour partir car j'avais choisi de rouler sur ma randonneuse équipée pour rouler même par une nuit noire. Il faudra quand même que je songe à un double éclairage à l'arrière.
Donc, vers dix heures, après avoir pris un bon petit déjeuner en lisant le journal, après avoir préparé de copieux sandwichs, j'ai pris la route de la Champagne.
Après une trentaine de kilomètres, je m'arrête près de ce monument érigé en pleine campagne près de la ferme des Thomassets en souvenir des combats du 4 septembre 1914 qui virent tomber sur ce plateau plus de 300 soldats français. 
Puis je descends vers la vallée du Surmelin et Orbais l'Abbaye mais aujourd'hui je ne m'arrête pas au restaurant "Les délices de l'Abbaye".
Je crois découvrir un "nouveau vieux panneau" mais en fait il s'agit d'une copie, même pas une plaque émaillée, dommage...
Je préfère l'original qui se trouve toujours quelques hectomètres avant. Mais j'avoue que l'on peut s'y laisser prendre.
Ce coin de la Marne est vraiment très agréable pourtant je me souviens d'une mémorable sortie en novembre 2009 avec le copain Pascal : épique et... humide !
Mais aujourd'hui, c'est super beau temps !
Et après dévoré mon casse-croûte, sur le plateau, je quitte la Brie pour la côte des Blancs, entre Oger et Epernay.
Pays du Champagne, encore une fois...
Des crus connus...
...et d'autres moins.
Des fresques qui commencent à s'abîmer...
...et d'autres plus récentes.
Le travail de la vigne illustré de jolie façon.
Des maisons de Champagne d'autrefois...
...et d'aujourd'hui, comme le château d'Avize en cours de rénovation.
Et des caves que je ne visite pas...
...mais elles sont-là...
..les bonnes bouteilles pleine du délicieux nectar.
A Avize, il suffit de suivre la grappe pour parcourir un itinéraire dans le village.
Mais dans ce village, il n'y a pas que la vigne, j'ai en effet découvert ces curieux personnages qui ornent l'église.
Ont-ils abusé du Champagne ?
Qui sont-ils ?
Ils ont l'air bien gais...
...bien effrontés. Celui-ci est-il surveillé par madame ?
Et voilà le dernier personnage... 
Les deux derniers sont en effet des animaux.
Animaux bizarres au demeurant.
Il ne faut pas hésiter à lever la tête... 
Mais on peut voir aussi d'autres personnages...
Et ici aussi, l'eau est "non potable"... triste siècle...
Alors, buvons du vin ! Est-il vraiment potable...?
Ces angelots, ne seraient-ils pas en train de fouler le raisin ?
Je continue vers un troisième village de la côte des Blancs :
Village également bien agréable à traverser pour le cyclotouriste.
Une bouteille géante (près de 10 mètres de haut !) me donne soif...
Et la capsule donc...
Et ces tonneaux !
Quelques cartes postales de la Champagne en automne m'ont permis d'admirer le paysage.






Mais, ce n'est pas tout... 
"Tête en l'air", comme le chante Higelin, j'ai continué, encore et toujours à m'intéresser à ces beaux coqs de clochers et d'ailleurs... et j'ai même croisé un fabricant de girouettes.
Sur la terre, tête en l´air, amoureux,
Y´a des allumettes au fond de tes yeux,
Des pianos à queue dans la boîte aux lettres,
Des pots de yaourt dans la vinaigrette
Et des oubliettes au fond de la cour...

Comme un vol d´hirondelles échappé de la poubelle du ciel...
Celle-là, je ne pouvais pas la louper...
Quelques enseignes sont également visibles dans les parages, mais moins qu'à Hautvillers, bien sûr.
Des vignerons, bien sûr...
mais aussi...
des chambres d'hôtes, joli, non ?
Comme je l'ai indiqué au début de ce message, j'ai toujours cherché les panneaux anciens, insolites (déjà vu ici, celui-là, je crois ?)
Je ne connaissais pas ce musée et ne le connais pas plus aujourd'hui...
Et deux plaques de cocher en plus pour ma collec'.
 Qui est Henry Leblanc ?
Cette plaque montée sur un mât, est une chose de plus en plus rare en ville (ici à Saint Martin d'Ablois).
 Pour finir, quelques cartes postales (décidément...) d'arbres !


 Le corbeau n'a pas bougé... D'habitude, il se sauve. Mais celui-là, stoïque... Il est resté sur son arbre. Serait-ce le vieux corbeau de Pierre Louki ?

Ce n'est pas le tout de photographier un vieux corbeau mais je vais rentrer à la nuit... Pas grave, j'aime bien !

4 commentaires:

  1. Une bien belle journée!!! Et une magnifique promenade!
    Merci beaucoup pour ce bon moment!

    RépondreSupprimer
  2. ah! Qu'elle est belle la Champagne, merci de nous faire (re)découvrir les petits trésors parsemés dans le vignoble !

    RépondreSupprimer
  3. Un plaisir que de vadrouiller sur votre blog, Merci, je redécouvre la Champagne et ses beaux coteaux, que de decouvertes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire. Et oui, elle est belle la Champagne.

      Supprimer